Un voyage de 8 mois à la rencontre des entrepreneurs sociaux et des journalistes qui partagent une même vision d'un monde en changement…

100% Campus, le magazine qui fait bouger la jeunesse sénégalaise

| 0 Commentaires

La ville de Dakar compte cent douze mille étudiants, ceux que l’on appelle l’avenir de leur pays. Pourtant, il y a un peu plus d’un an, dans une école de communication, des étudiants se sont interrogés sur l’image que les médias renvoyaient d’eux. Et le constat n’est pas à leur avantage : on y parle bien plus des problèmes, des grèves ou des revendications que des jeunes qui se bougent pour agir pour leur pays ou pour leur école.

Et la critique va plus loin. Ces étudiants observent qu’à l’heure actuelle, aucun média ne permet d’avoir accès aux informations nécessaires : quelles opportunités d’études ? de carrières ? les forums ? Ou tout simplement, où trouver une colocation ? les bons livres ? etc…

Ces questions, Benn Eder lui-même se les est posées lorsqu’il est arrivé du Cameroun pour étudier à Dakar, dans cette même école de communication. Avec des amis, il décide donc de lancer un magazine qui s’adresserait à eux jeunes étudiants, qui révèlerait à la fois leurs initiatives et leur apporterait les informations pratiques dont ils ont besoin pour tirer meilleur parti de leurs études.

Le choix s’est porté sur un magazine papier gratuit, distribué dans les universités et rédigé par les étudiants eux-mêmes, acteurs de leur information. L’objectif de 100% Campus : toucher le maximum d’étudiants au cœur de leur environnement, puisque le magazine peut ainsi passer de mains en mains. 100% Campus estime qu’un magazine vendu touche en réalité trois étudiants.

IMG_0694

Comme tout magazine gratuit, le financement se fait par la publicité. Et c’est un modèle qui a un très fort potentiel puisqu’il n’existe justement aucun support papier qui s’adresse uniquement à cette cible jeune et qui, par son petit format, peut littéralement se retrouver dans leur poche pour la journée.

Aujourd’hui, après à peine un an d’existence, le magazine est produit chaque mois en 3 000 exemplaires et touche 9 000 jeunes à Dakar. Et le marché est bien plus large puisque le besoin se retrouve dans toutes universités de Dakar, mais aussi dans les écoles, les lycées…

Mais l’action et l’engagement de Benn Eder vont plus loin encore. A travers 100% Campus, il lutte pour sensibiliser les jeunes aux enjeux majeurs de notre génération. L’année dernière, il a ainsi monté un très beau numéro spécial, véritable plaidoyer pour changer les mentalités, et organisé un ramassage de sacs plastiques.

Il ne cache pas la difficulté d’adresser ce type de sujet, ici au Sénégal et plus généralement en Afrique : la politique monopolise majoritairement la couverture médiatique (5 articles sur 8 environ) et les gens sont très loin d’être sensibilisés aux questions d’environnement. Mais il ne se laisse pas décourager. Son action, certes encore très locale, est un premier pas fantastique et prometteur dans la mobilisation de la population à ces problématiques, qu’il estime absolument nécessaire aujourd’hui. Car comme il le dit lui même, « il faut se réadapter au monde qui nous attend demain, on ne pourra pas toujours régler les enjeux actuels par un simple Allah est grand… »

100% Campus sur facebook