Un voyage de 8 mois à la rencontre des entrepreneurs sociaux et des journalistes qui partagent une même vision d'un monde en changement…

Hapinoy : les épiceries philippines actrices du développement

| 4 Commentaires

Hapinoy LogoLes petites épiceries, ou sari-sari, sont omniprésentes aux Philippines. Dans les villes bien sûr, mais surtout dans les régions isolées des campagnes. En clair, aussi loin que vous irez, et même au beau milieu de rizières perdues dans les montagnes, vous aurez de grandes chances de tomber sur un logo Coca-Cola caché derrière un arbre et de découvrir une de ces petites épiceries, au désordre incroyablement organisé de mille produits répondant aux besoins quotidiens des habitants.

On estime à 800 000 le nombre de sari-sari dispersés dans tout le pays, composant un réseau qui permet à de nombreux villages de rester dynamiques et connectés. Ces épiceries font le plus souvent partie intégrante de la maison familiale et permettent ainsi aux femmes de travailler tout en pouvant s’occuper des enfants. C’est pourquoi ce sont presque toujours ces mères, ou nanay, qui possèdent et gèrent les sari-sari.

snow

La mission d’Hapinoy? Améliorer les compétences et les commerces de ces femmes afin qu’elles les rendent plus durables et rentables pour leurs familles. Hapinoy les aide aussi à introduire davantage de produits à fort impact social dans leurs magasins, tels des lampes solaires ou des médicaments, participant ainsi au développement de la communauté dans son ensemble.

Mais concrètement, comment est-ce que cela fonctionne ? Hapinoy repère dans les villages des profils de femmes entrepreneuses à fort potentiel et les aide à devenir de meilleures entrepreneuses grâce à des formations en marketing, comptabilité, inventaire, distribution, etc. Ces formations sont adaptées à leurs emplois du temps chargés et sont co-créées avec elles dans le but d’améliorer leurs compétences commerciales tout en comprenant leurs besoins spécifiques.

Au cours des six premiers mois, Hapinoy aide aussi les femmes à acheter du capital en empruntant de l’argent aux institutions de microfinance locales partenaires du programme. Hapinoy les accompagne et les guide pour les amener à voir le prêt comme un réel investissement et non comme un moyen d’acheter plus de produits. Les femmes sont ainsi incitées à acheter, par exemple, un téléphone qui leur permettra de développer un business de vente de crédit téléphonique, ou bien encore un vélo afin d’ajouter un service de livraison à leur commerce.

SNTP5

Le cœur du programme est certes l’aide au développement des commerces et l’élévation du niveau des bénéficiaires, mais il se consacre aussi au retour à la communauté. Après les dix mois de formation, ces femmes partagent leurs connaissances et compétences acquises pour former et inspirer à leur tour d’autres femmes de la communauté. C’est alors que le projet prend vraiment toute sa dimension, qu’il devient ”vivant”, autonome et donc durable.

Une autre innovation d’Hapinoy réside dans la participation des maris au programme. Hapinoy est avant tout un projet qui s’adresse à des entrepreneurs de petites épiceries, qui se trouvent être en grande majorité des femmes. Mais l’empowerment des femmes doit être compris et suivi par les hommes, leurs maris, pour être durable. Et c’est bien l’un des enjeux majeurs de toute initiative sociale s’adressant uniquement aux femmes. Pour éviter que les hommes se sentent lésés, laissés de côté, Hapinoy les implique dans le programme à travers des discussions et des ateliers, qui leur permettent de comprendre comment la prise de responsabilités de leurs femmes contribue au développement de toute la famille.

HAPINOY NANAY_DOLE_PESOPHIL

Le programme est gratuit pour ces femmes, mais Hapinoy a développé un modèle économique viable grâce au réseau de fournisseurs, fabricants et distributeurs avec lesquels ils travaillent pour apporter les produits à fort impact social aux communautés. En échange d’une commission sur les ventes, Hapinoy centralise les commandes, aide à organiser toute la chaine de distribution et aide ainsi ses partenaires à toucher de nouveaux marchés rentables. Ils vendent aussi à ces partenaires des études et analyses des marchés locaux, utilisant l’ensemble des précieuses données récoltées à travers leurs interactions avec les communautés.

Depuis sa création en 2007, Hapinoy a aidé plus de 1 200 femmes chaque année. Après cinq ans, ils sont à l’équilibre et attendent des bénéfices dans les prochaines années, qui leurs permettront d’ouvrir de nouveaux programmes de formation. Ils sont en train de créer un modèle durable, qui pourra être dupliqué facilement et ainsi se développer rapidement et aisément. C’est tout ce que nous leur souhaitons pour cet incroyable projet !

noon